RSS
RSS
Approchez... N'ayez crainte car je ne volerai que votre Douceur. (En cours)
Lepidium Peruvianum™



 

Partagez| .

Approchez... N'ayez crainte car je ne volerai que votre Douceur. (En cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar



Messages : 3
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 30



MessageSujet: Approchez... N'ayez crainte car je ne volerai que votre Douceur. (En cours) Dim 15 Mar - 22:09



Cassandre Estain
"Discuter avec la tentation, c'est être sur le point d'y céder."


autre(s) prénoms s'il en existe ∞ Aucun autre nom. ; âge, Lieu de naissance ∞ 26 ans, Né en Irlande. ; statut civil ∞ Célibataire. ; métier ∞ Homme de Joie  ; orientation sexuelle ∞ Bisexuel. ; groupe ∞ Bumblebees. ; statut social (noble, bourgeois, autre) ∞ Ancien noble. ; crédits ∞ inconnu. ; auteur de l’avatar ∞ Personne. ;


Caractère
Je vous en prie ma Dame, prenez place. Votre présence est toujours un ravissement pour les yeux et un baume à l'âme. Comment vous portez-vous...? Fort bien, je vous en remercie. Boirez-vous une tasse de Thé? J'ai gardé, pour vos seules papilles, ces feuilles de thé qui m'ont été offertes par à maître du thé chinois, que je considère comme un proche. Vous m'en direz des nouvelles... A propos de moi...? Et bien soit, si c'est ce que ma Dame désire, je n'ai point la force de lui résister. Je suis d'un naturel bon vivant, profitant des plaisirs et merveilles que la vie peut m'offrir. Les laisser passer sans y goûter serait un gâchis sans nom, aussi me fais-je un devoir de ne point en ignorer un seul. Mais vous savez déjà qui je suis, car inconsciemment ou pas, vous m'avez comparé à mon âme animale. Lascif et sensuel, félin et captivant. Je m'aime autant que les gens m'aiment et je suis perpétuellement dans un univers qui ne s’embarrasse pas de complexité. Je vis et suis ouvert à tout ce que la nature peut porter à mon regard, gardant mon jugement blanc pour toute chose. Je quémande caresses et attention, à la limite de la possessivité quand on ne me prête pas l'attention que je mérite. Mon pelage est fait de soie délicate et douce, de couleurs reflétant mon humeur... Que symbolisent les nuances de rouge que je porte...? Mais la passion, ma tendre Anelise... Celle qui brûle en moi à chaque souffle passé en votre présence... Oui, je suis charmeur et joueur, je le reconnais. La taquinerie est pour moi une seconde nature, dont je ne vous ai jamais entendu vous plaindre, ma Douce. Mais assez parlé de moi, et intéressons-nous plutôt à la raison de votre présence ici en cette soirée d'automne.


Physique
Allons ma belle Dame ! Me voilà parti depuis moins d'un battement de cœur que je vous retrouve en fâcheuse posture. Être prise la main dans le sac est fâcheux, ne pensez-vous pas...? Allons chère Anelise, pas de cela entre nous... Surtout sous les draps de satin. Voyons donc ce que vous avez déniché dans mes affaires... Oh! Je vois que vous avez trouvé ce carnet... De qui vient-il? D'une personne dont je garde le nom entre deux feuilles de papier colorées. Votre petite possessivité me fait chavirer le cœur, douce Dame, mais elle ne le capturera pas. Mais en hommage à votre splendeur et à l'amour que vous me portez, je vais vous lire ce que cette personne m'a offert... Hum hum... "Nul ne saurait où débuter, ni le chemin qui mettrait le plus en valeur ce que je vais vous décrire. Et pourtant je me lance, me laissant porter par les mots alors que mes yeux le parcourent. Habillé d’albâtre, une cascade de rayons solaires capturés dans sa chute perpétuelle, deux obsidiennes de ténèbres accueillantes, une force subtile et un mouvement hors du temps. Ce sont les pensées qui me viennent spontanément quand je l'admire, étendu sur des rivières de couleurs chatoyantes. D'aucun qui le verrait pour la première fois ne pourrait le définir... Sensualité ou virilité, force ou délicatesse, divin ou mortel. Je sais que mes paroles ne sont pas objectives, mais qu'importe. Je me trompe parfois un instant sur son affinité à chaque fois que je le vois. La douceur de sa peau, la force de ses mains, la sensualité de sa nuque, la possessivité de son regard. Tout en finesse et en féminité, et pourtant rien n'est plus masculin que ce corps sur lequel je fais courir mes doigts. Je continue à écrire sans regarder les lignes, alors que ses yeux noirs me contemplent avec intensité. Il esquisse un sourire félin, joueur et sensuel, et se lève sans un mot. Il m'offre une vue à couper le souffle alors qu'il se pare d'une robe de chambre en soie verte comme la forêt. Il aime la soie et les textures douces qui flattent ses sens. Jamais je ne l'ai vu habillé d'une manière autre qu'élégante et raffinée. Mais déjà mon esprit doit rattraper mon corps et je vais lâcher ce crayon... Pour savourer à nouveau cette douceur qui caresse mes sens." Voilà ma chère Anelise... Allons ne prenez pas cet air pénaux, car vous aussi écrivez vos pensées... Mais sur ma peau, ma tendre Anelise. Sur mes lèvres et dans chaque soupir qui vibre dans l'air... Laissez moi donc vous le faire ressentir à nouveau...  


Anecdotes
Ma chère Anelise... Cela me fait aussi plaisir de vous revoir si tôt. L'éclat de votre présence me manquait terriblement depuis votre départ précipité de la veille... Bien sûr, je vous en prie. Un peu de thé...? Je ne vous savais pas aussi curieuse ma Dame... Soit, laissez moi rassembler mes pensées. Je me souviens d'une fois où, ayant succombé aux demandes d'un ami, j'ai accepté de porter des vêtements féminins. Je ne vous dit pas les remouds que causait ma présence à son bras. Personne ne pouvait savoir de loin que j'étais un homme, et de près ils se posaient juste la question. Et tant que je ne parlais pas, la mascarade était presque parfaite. Et rien n'était plus divertissant que les expressions diverses et variées que l'on obtenait quand mon ami révélait que j'étais un homme... Douce Anelise, Savez-vous que je peux lire en vous comme un livre ouvert...? Si je dois vous le prouver, alors je vous invite à me retrouver dans un instant au salon. Un petit tour dans ma garde robe et je vous rejoins...


You, behind your computer
prénom/pseudo ∞ Geoffroy. ; âge ∞ 26 ans. ; Comment es-tu arrivé là ? ∞ Ma meilleure amie m'a invité ici. ; Que penses-tu du forum? ∞ Pour l'instant... il m'a l'air rafraîchissant, bien fait et intéressant. J'ai hâte d'en découvrir plus^^  ; Et le code dans tout ça ? ∞ ; Un dernier truc à dire? ∞ Dans l'attente de faire votre connaissance^^. ;


Dernière édition par Cassandre Estain le Ven 27 Mar - 16:32, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Messages : 3
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 30



MessageSujet: Re: Approchez... N'ayez crainte car je ne volerai que votre Douceur. (En cours) Lun 16 Mar - 0:23



This is my story
"la petite citation qui va bien"


Ici, c'est l'histoire de votre personnage. En une vingtaine de ligne minimum, cela peut prendre la forme que vous voulez (journal intime, lettre, RP, etc.). Il suffit qu’apparaissent les moments importants de la vie de votre personnage. Expliquez comment ils ont découvert l’existence de la Maison, et ce qu’ils en pensent.
Quid? qui se etiam nunc subsidiis patrimonii aut amicorum liberalitate sustentant, hos perire patiemur? An, si qui frui publico non potuit per hostem, hic tegitur ipsa lege censoria; quem is frui non sinit, qui est, etiamsi non appellatur, hostis, huic ferri auxilium non oportet? Retinete igitur in provincia diutius eum, qui de sociis cum hostibus, de civibus cum sociis faciat pactiones, qui hoc etiam se pluris esse quam collegam putet, quod ille vos tristia voltuque deceperit, ipse numquam se minus quam erat, nequam esse simularit. Piso autem alio quodam modo gloriatur se brevi tempore perfecisse, ne Gabinius unus omnium nequissimus existimaretur.

Novo denique perniciosoque exemplo idem Gallus ausus est inire flagitium grave, quod Romae cum ultimo dedecore temptasse aliquando dicitur Gallienus, et adhibitis paucis clam ferro succinctis vesperi per tabernas palabatur et conpita quaeritando Graeco sermone, cuius erat inpendio gnarus, quid de Caesare quisque sentiret. et haec confidenter agebat in urbe ubi pernoctantium luminum claritudo dierum solet imitari fulgorem. postremo agnitus saepe iamque, si prodisset, conspicuum se fore contemplans, non nisi luce palam egrediens ad agenda quae putabat seria cernebatur. et haec quidem medullitus multis gementibus agebantur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Messages : 132
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 28



MessageSujet: Re: Approchez... N'ayez crainte car je ne volerai que votre Douceur. (En cours) Lun 16 Mar - 0:36

Je vous souhaite la bienvenue parmi nous ainsi que tout mon courage pour écrire votre fiche!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

— The Broken Doll


Messages : 115
Date d'inscription : 11/01/2015



MessageSujet: Re: Approchez... N'ayez crainte car je ne volerai que votre Douceur. (En cours) Lun 16 Mar - 0:42

GAAAAAAAAAAAAH !
La boucle se referme chouchou ! Enfin façon de parler. Nous nous sommes connus ainsi, nous nous retrouvons pour écrire
Ça me fait plaisir, on va pouvoir recommencer à RP, ça me manquait, je ne te le cache pas (a)

BISOUS TOUT DOUX

BIENVENUE A TOI, et si tu as besoin de réponses, tu sais où me trouver 8D

_________________
When life has cut too deep and left you hurting, the future you had hoped for is now burning & the dreams you held so tight lost their meaning & you don't know if you'll ever find the healing...You're gonna make it, you're gonna make it & the night can only last for so long... Whatever you're facing, if your heart is breaking there's a promise for the ones who just hold on, lift up your eyes and see : the sun is rising.

(c) crackle bones
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Tighten your bonds, Boy. ♠


Age : 25
Messages : 29
Date d'inscription : 09/01/2015
Age : 25



MessageSujet: Re: Approchez... N'ayez crainte car je ne volerai que votre Douceur. (En cours) Lun 16 Mar - 20:17

Bienvenue à toi oui, en te souhaitant bonne chance pour la fiche. (:

P.S: évite le boudin jaune, elle est hystérique en ce moment. *out.*

_________________
« L'amour physique est impensable sans violence. »
« On ne peut s'empêcher de trouver sans cesse la violence fascinante. »
« La violence engendre la violence. »
► tightens your bonds, boy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

— The Broken Doll


Messages : 115
Date d'inscription : 11/01/2015



MessageSujet: Re: Approchez... N'ayez crainte car je ne volerai que votre Douceur. (En cours) Mar 17 Mar - 17:04

Dieter, je te fiste è é Sale BOSCH D8 /PAN/

_________________
When life has cut too deep and left you hurting, the future you had hoped for is now burning & the dreams you held so tight lost their meaning & you don't know if you'll ever find the healing...You're gonna make it, you're gonna make it & the night can only last for so long... Whatever you're facing, if your heart is breaking there's a promise for the ones who just hold on, lift up your eyes and see : the sun is rising.

(c) crackle bones
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Maître du Monde


Messages : 55
Date d'inscription : 06/01/2015



MessageSujet: Re: Approchez... N'ayez crainte car je ne volerai que votre Douceur. (En cours) Dim 10 Mai - 20:09

Hello jeune homme 8D

Qu'en est-il de ta fiche ? J'espère que tu resteras parmi nous, malgré ces dernières semaines très calmes, les partiels sont entrés dans la vie de notre équipe administrative...

Nous espérons te revoir très bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Approchez... N'ayez crainte car je ne volerai que votre Douceur. (En cours)

Revenir en haut Aller en bas

Approchez... N'ayez crainte car je ne volerai que votre Douceur. (En cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ne laisse pas la tristesse du passé ou la crainte de l’avenir te voler le bonheur du présent. [PV Rose des Vents.]
» Ne laisse pas la tristesse du passé, ou la crainte de l'avenir, te voler le bonheur du présent. [WooHyun Kim / Kelly Johnson][Terminé]
» Bouh ! Revenez, n'ayez pas peur, je ne mords pas...
» L'inquiétude sursaute au frisson d'une crainte [Pv]
» Le souffle de la guerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lepidium Peruvianum™ :: At the Beginning... :: Our Registers-